téléconseiller en finance

Les aptitudes d’un téléconseiller en finance

Le téléconseiller assure la mise en œuvre de la stratégie d’une société pour fidéliser et augmenter sa clientèle. Il a pour mission de répondre aux appels téléphoniques des clients pour les conseiller et les apporter des solutions. Mais quelles sont les aptitudes d’un téléconseiller en finance ?

En quoi consiste le métier d’un téléconseiller ?

Travaillant avec un téléphone et un ordinateur, le téléconseiller conseille et assiste les clients de l’entreprise où il travaille. Il faut savoir que les missions du téléconseiller sont diverses. Le téléconseiller réalise ses tâches en « hotline » à partir du dossier client qui s’affiche sur son ordinateur. Que ce soit les appels entrants ou sortants, le téléconseiller a pour rôle de donner aux clients les renseignements sur un produit ou un service. Il doit ainsi connaître parfaitement le fonctionnement et la stratégie de l’entreprise. Avec un argumentaire clair, le téléconseiller apporte une réponse précise aux questions posées. Celles-ci peuvent être des modalités de paiement, des délais de livraison, des changements de tarifs, des possibilités de remboursement ou des offres spéciales. Le téléconseiller peut aussi faire des réservations pour des clients, leur vendre des produits et leur fournir une information d’ordre bancaire. Il assure aussi l’enregistrement et la préparation des commandes.

Les qualités requises pour devenir téléconseiller en finance

Le téléconseiller qui travaille dans un service financier doit disposer d’un excellent sens de l’argumentation. Dès les premiers échanges, il doit accrocher le client potentiel tout en se montrant persuasif et convaincant sans être trop insistant. Il doit également maîtriser parfaitement l’ensemble de la gamme des produits financiers. En plus de cela, il doit faire preuve d’un sens de l’écoute lui permettant d’être capable de comprendre les besoins des clients et d’y répondre le mieux autant que possible. En outre, le téléconseiller doit avoir une politesse à toute épreuve, une grande patience et une gentillesse. En plus de cela, il doit être sociable et courtois. Étant bon communicant, le téléconseiller doit être en mesure de garder son calme devant des clients mécontents ou des situations stressantes. Afin d’apporter une réponse rapide et claire aux clients, il faut qu’il soit réactif et rigoureux. Ténacité, empathie et aptitudes relationnelles sont les qualités requises pour occuper ce poste.

Les autres informations essentielles à retenir

Le téléconseiller financier exerce son métier au sein des centres d’appel internes. Il travaille également dans des centres d’appel externalisés ou externalisation service client. Pour devenir téléconseiller financier, il faut avoir un BAC+2. Celui-ci est issu d’un BTS banque ou d’un DUT en gestion des entreprises et des administrations. On peut aussi suivre une formation spécialisée en relation client ou en administration. Il faut également savoir que les employeurs apprécient une licence pro dans le secteur de la vente facilitant l’accès à des postes à responsabilité. En outre, après quelques années d’expérience réussie, le téléconseiller peut rapidement évoluer vers des métiers d’encadrement. En effet, il peut être en tant que superviseur ou chef de plateau. Il assure donc les meilleurs résultats de l’ensemble des téléconseillers. Il peut également s’orienter vers des tâches commerciales comme un attaché commercial ou devenir formateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut